• Le dialogue des Carme - épisode 2

      C'était un dimanche, je m'ennuyais comme un rat mort au travail et avais décidé de faire un tour de répertoire des dernières sorties de patrons pour nourrir la base de données de T&N. Et vlà-ty pas que je tombe sur le matricule 4809 chez Lekala :

    Le dialogue des Carme - épisode 2

    Ben heu, je propose Carmelita.

      Je me suis marrée toute seule parce qu'on avait l'inverse de cas précédemment exposés sur ce blog : design très similaire à celui de la blouse Carme de Pauline Alice (je parierais sur le "directement inspiré de" mais ne suis pas dans la tête du personnel de Lekala (Edit : le patron a bien été construit d'après une photo de la blouse Carme qui avait remporté un des concours régulièrement organisés par la marque pour choisir le style de son prochain patron)) et pourtant pièces de patron conçues différemment sans l'ombre d'un doute, à en voir l'aperçu disponible sur la page de présentation.

      Ainsi, sur la blouse Lekala :
    - le plastron s'évase sur le côté en haut
    - les épaules sont plus longues
    - le col est plus dégagé et
    large

    - les manches sont plus larges avec une tête plus plate
    - les pinces poitrine sont plus basses

    - il y a des pinces dos
    - la hauteur taille dos-encolure est plus grande
    - l'échancrure du bas est moins marquée

      Je voulais justement refaire une blouse Carme en poursuivant l'ajustement de la carrure et les épaules (je porte la première régulièrement, mais tendre les bras vers l'avant ou fermer le bouton du haut m'arrache parfois un grognement), je me suis donc mise en quête d'une liasse de feuilles à recycler et ai imprimé le patron Lekala à ma taille : TP=92  TT=72  TB=103  THanches complètes=107 (au pif car pas de mètre ruban sous la main, après révélation du mystère de la hanche complète) h=173, taille haute, largeur poitrine augmentée (y disent poitrine mais en fait c'est plutôt carrure devant, on ne peut pas faire d'ajustement pour poitrine forte ou menue).

      Les explications sont en anglais, et vu que ma dernière patte polo doit justement remonter à la Carme, j'ai peu goûté les variations de nomenclature des pièces (parfois encore en russe sur le patron, les petites pièces sont appelées de manière différentes selon les endroits, du genre "sleeve stripe / sleeve decorative tab" "short placket / left placket" - "long placket / placket upper" (plaquette de beurre ?). Va te concentrer sur les explications non illustrées ensuite... 

    Le dialogue des Carme - épisode 2

      Mais bon, 2.56€ sont le garant d'une indulgence qui a opéré sans trop tarder. Une fois compris quelle pièce devait être coupée en double, une patte honorable est sortie de là.

    Le dialogue des Carme - épisode 2

    Oui, j'ai crisé en voyant le dos du patron tel quel.

      Voulant éprouver dans ma chair toutes les différences de seyant par rapport à Carme, je n'ai rien modifié a priori sur le patron, n'ai pas fait du toile et ai du corriger plusieurs points une fois un premier montage de la blouse fait (globalement, ce patron présente les excès inverses de Carme):
    - retrait de 2cm de circonférence buste à hauteur du bas de l'entournure.
    - retrait d'1cm de circonférence du haut des manches.
    - milieu col dos ramené 1cm plus bas dans le dos (d'où quelques petites fronces visibles)
    - abaissement de 0,5cm de la pente épaule, ajout d'une pince épaule dos, retrait d'1cm au côté de l'épaule devant et ajustement des entournures devant et dos en conséquence.
    - ajout d'une "fausse" couture au dos pour fondre cette pince épaule dans la pince dos.

    Le dialogue des Carme - épisode 2 

    Rendu satisfaisant mis à part le col qui du coup rebique en arrière.

      Je suis contente d'avoir cousu le gilet rose dernièrement car ses larges manches accueillent sans broncher les manches retroussées de Carmelita. Je trouve les brides de manches sont un peu trop longues et l'encolure un peu trop large, et le dos n'est pas encore tip top même si convenable. Je pensais que j'allais préférer l'arrondi du plastron de Carme, mais finalement j'aime autant chacun d'eux.

    Le dialogue des Carme - épisode 2

    Le bord côte annonçait subtilement la transition vers la période beige-taupe.

      Pour conclure, cette blouse a le look et le confort que le rendu des photos de promotion de Carme sur Pauline Alice donnaient à espérer, et que je n'avais pas trouvé dans la version que j'avais cousue. Je ne sais pas s'il y a une morale à cette histoire, si ce n'est connais-toi toi-même et qu'il n'existe pas de patron magique qui fera ce boulot à votre place.

    Le dialogue des Carme - épisode 2


  • Commentaires

    1
    Jalyla
    Vendredi 22 Février à 07:17

    Effectivement le patron de la blouse Carme a un problème de carrure et d'épaule. J'ai fait une toile que je n'ai jamais portée tellement elle est inconfortable... Il faudrait faire une taille de plus ou des modifs qui ne sont pas dans mes compétences!

    2
    Vendredi 22 Février à 08:42

    Carme est un joli patron ... sur le papier et Carmelita tout autant ...

    Tu le vends bien, je n'ai pas du tout envie de me lancer ... dans une tonne d'ajustements ! heureusement que tu as réussi à sauver ta version.

      • Dimanche 24 Février à 10:17

        Autant pour Carme, on peut faire son marché sur la toile avant de décider si on se lance, autant pour ce patron j'y allais en éclaireur... avec toutefois la possibilité de comparer les patrons entre eux, ce qui m'a aidée pour les ajustements.

    3
    Liseli
    Vendredi 22 Février à 18:41

    Tiens, je n'avais pas remarqué le passage subtil du rose au beige mais effectivement, j'aurais pu me douter du changement de cap!

    Sur catalogue, je préfère l'encolure de Carme, je trouve le ratio plastron/patte de boutonnage mieux proportionné, même si cela pourrait aussi être dû à ton choix de boutons. Et donc Lekala fait aussi des patrons mal taillés. J'ai toujours pas franchi le pas et cet article ne va pas me convaincre plus! Merci pour le retour en tout cas.

    Au final, le résultat sauvé est tout à fait sympathique et j'apprécie visuellement l'aisance vélo-compatible, qui est certainement aussi levage-de-coude-compatible vu que ça t'intéresse certainement plus que le vélo ;-)

      • Dimanche 24 Février à 10:22

        Moi qui en étais restée à la réputation de Lekala d'être serré aux entournures, j'ai pu tempérer ce point de vue...
        Je préfère aussi une patte plus fine, et mon placement de boutons n'était pas non plus des plus heureux sur cette blouse, mais ça va.

    4
    Lundi 25 Février à 18:29
    Lise
    J'espérais un miracle (Carme est restée dans sa pochette depuis que j'ai lu ton article), je n'aurai donc d'autre choix que de me sortir les doigts d'où ils sont et me lancer dans les ajustements...
    5
    mükikoo
    Mercredi 27 Février à 16:28

    En fait un des pièges de Lekala (outre l'anglais parfois très russe, je paie un chupa chups à qui pige du premier coup la "valance" dans les pièces d'un pantalon)  c'est la mesure "épaule" qui signifie, bon sang c'est bien sûr, tour de bras plus ou moins au niveau de l'emmanchure. Ce qui fait que si on y renseigne sa longueur d'épaule,  on risque de ne pas bien passer le bras.

    L'autre chose à savoir c'est qu'il est plus prudent de taper dans les patrons récents.

      • Jeudi 28 Février à 15:22

        Valance is the new seyance ! mais avec 1cm de plus.
        Ah... je n'avais pas compris non plus pour la mesure épaule de langue maternelle ; heureusement que j'ai dit normal alors !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :